Colloque, débat

(colloque international) Le patrimoine intellectuel de Katô Shûichi et l’avenir du Japon

Conférenciers : Pierre François SOUYRI (prof. honoraire de l’univ. de Genève), Christophe SABOURET (CNRS), Irmela HIJIYA-KIRSCHNEREIT (univ. libre de Berlin), Sonja ARNTZEN (prof. émérite de l’univ. de Toronto), Julie BROCK (Kyoto Institute of Technology), Yôichi HIGUCHI (Académie du Japon), Takeshi EBISAKA (critique et essayiste), Nobutaka MIURA (prof. émérite de l’univ. Chûô), Nao SAWADA (univ. Rikkyô), Hajime YAMAMOTO (univ. Keiô), Atsushi MIURA (univ. de Tokyo), Minae MIZUMURA (écrivaine), Osamu NISHITANI (prof. émérite de l’univ. des langues étrangères de Tokyo), Eiji OGUMA (univ. Keiô), Satoshi SHIRAI (univ. Kyoto-Seika), Daisuke KATAOKA (univ. Keiô)  Modérateurs : Tsutomu WASHIZU (univ. Ritsumeikan), Bernard THOMANN (INALCO)

Proprietes de l'evenement

2019-09-22(Dim) 10:00 - 17:00
Lieu
日仏会館ホール
東京都渋谷区恵比寿3-9-25 渋谷区, 東京都 150-0013 Japan
日仏会館ホール
Max. 130
Frais entrée libre
Pré-inscription obligatoire Si vous souhaitez participer les 21 et 22, prière de vous inscrire aux 2 dates
Langue (dim 22 sept) en japonais sans traduction
Organisation Fondation Maison franco-japonaise
Co-organisation IFRJ-MFJ, Centre de recherche de la pensée contemporaine Katô Shûichi de l'univ. Ritsumeikan
Soutien Fondation Ishibashi
Partenaires Iwanami Shoten, le Journal Asahi
Les inscriptions pour cet evenement sont closes.

Katô Shûichi (19 sept. 1919 - 5 déc. 2008), écrivain et critique, est une des figures intellectuelles majeures du Japon de l’après-guerre. Il a laissé derrière lui une oeuvre considérable, notamment L’hybridité de la culture japonaise* ; son autobiographie Le Chant du mouton ; Introduction à l’histoire de la littérature japonaise* ; Le Japon. La vie des formes* ; Le temps et l’espace dans la culture japonaise* ; Paroles insensées à l’heure du couchant. (Les titres suivis d’un astérisque sont traduits en français).
Esprit encyclopédique (il fut le directeur de la grande Encyclopédie de Heibonsha), il s’est refusé à rester cantonné dans une spécialité disciplinaire pour traiter librement de la littérature, des arts, de la philo¬sophie comme de l’histoire, de la politique et de la so¬ciété. Afin de préserver sa liberté de parole, il a évité de dépendre longtemps d’une institution particulière. Par¬lant français, allemand, anglais et fin connaisseur des classiques chinois, il a été invité par de nombreuses universités étrangères pour enseigner la littérature et la civilisation japonaises tout en rapportant au Japon ses observations et réflexions sur le monde. Patriote et cos¬mopolite, il a analysé sans concessions les dérives de son pays qu’il chérissait tant. En témoigne son engage¬ment en faveur du pacifisme, en participant à la créa¬tion de l’Association pour la défense de l’article 9 de la Constitution japonaise.
Au cours de ces deux journées d’exposés et d’échanges, nous nous interrogerons sur l’avenir du Ja¬pon dans un monde globalisé à la lumière des riches réflexions que nous lègue Katô Shûichi.

 

flyer

 

Samedi 21 septembre

Avec traduction simultanée


10 h - 12 h 15
1 / L’« hybridité de la culture japonaise » en question
Modérateur : MIURA Nobutaka (vice-pdt. de la Fondation MFJ)


Katô Shûichi est-il un « gentleman occidentalisé » ou un auteur de nihonjinron ?
HIGUCHI Yôichi (Académie du Japon)


L’ « hybridité de la culture japonaise » et la modernisation du Japon
Pierre François SOUYRI (prof. honoraire de l’univ. de Genève)


Place de Katô Shûichi dans le paysage intellectuel du Japon de l’après-guerre
OGUMA Eiji (univ. Keiô)


13 h 45 - 15 h 45


2 / Ce que nous devons à Katô Shûichi
Modérateur : WASHIZU Tsutomu (univ. Ritsumeikan)


The Distant Mirror – ‘Intellectual Endeavor and Love’: Katô Shûichi and Germany
Irmela HIJIYA-KIRSCHNEREIT (Freie Universität Berlin)


Pourquoi j’écris mes romans en japonais ?
MIZUMURA Minae (écrivaine)


Katô Shûichi’s Research on Classical Japanese Literature: Its International Influence and a Personal View
Sonja ARNTZEN (Prof. Emerita at the University of Toronto)


15 h 45 Pause café


16 h 15 - 17 h 45


3 / Dissiper des malentendus autour de Katô Shûichi
Modérateur : Bernard THOMANN (INALCO)


La réception en France du Temps et l’espace dans la culture japonaise : un si regrettable malentendu
Christophe SABOURET (ingénieur d’études au CNRS)

 

Katô Shûichi au prisme de trois documentaires : la méthode comparatiste au service d’une pensée humaniste
Julie BROCK (Kyoto Institute of Technology)

 

Dimanche 22 septembre

En japonais, sans traduction


10 h - 12 h
4 / Poursuivre la voie de Katô Shûichi de façon critique
Modérateur : SAWADA Nao (univ. Rikkyô)


Le régime constitutionnel de l’après-guerre et Katô Shûichi
YAMAMOTO Hajime (univ. Keiô)


Relire Le Japon. La vie des formes : la perspective d’une histoire de l’art comparée
MIURA Atsushi (univ. de Tokyo)


L’invitation à un crépuscule non hégélien : Katô Shûichi et la dialectique
KATAOKA Daisuke (chargé de cours à l’univ. Keiô)


13 h 30 - 15 h 30


5 / Littérature et politique chez Katô Shûichi
Modérateur : NISHITANI Osamu (prof. émérite de l’univ. des langues étrangères de Tokyo)


De la résistance à « la culture de guerre »
EBISAKA Takeshi (ancien prof. à l’univ. Kwansei gakuin)


Katô Shûichi, lecteur de Valéry
MIURA Nobutaka (prof. émérite de l’univ. Chûô)


Qu’est-ce que la littérature ? Katô Shûichi, Jean-Paul Sartre et l’ « universel-singulier »
SAWADA Nao (univ. Rikkyô)


15 h 30 Pause café


16 h - 17 h 30


6 / Penser l’avenir du Japon dans le monde au-delà de Katô Shûichi
Modérateur : MIURA Nobutaka


À partir de mes deux débats avec Katô Shûichi : la pensée créole et la diplomatie de paix du Vatican
NISHITANI Osamu (prof. émérite de l’univ. des langues étrangères de Tokyo)


Patriotisme et nationalisme : amour de la patrie chez Katô Shûichi
SHIRAI Satoshi (univ. Kyoto seika)


 

 

 

Les manifestations de la Maison franco-japonaise sont soutenues par nos membres individuels et bienfaiteurs.